navigation

Le quinquennat des privilégiés 7 mars, 2012

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

Dernière séance de la législature ce mardi 6 mars. Un brin de nostalgie dans les deux camps. A coup sûr pour la centaine de députés (40 à gauche, 60 à droite) qui ne seront pas candidats aux législatives mais aussi pour tous les autres dont aucun n’est absolument  sûr de revenir …
Cette dernière séance de questions au gouvernement a été à l’image des précédentes depuis plus d’un mois : une grande agressivité de la droite aux abois qui passe son temps à vanter son bilan et à  attaquer très frontalement le candidat Hollande, le PS et son programme. Piètre image d’une Assemblée où les Ministres se comportent comme des politiques en campagne et non plus comme des Ministres comptables de leur bilan. C’est ainsi, et il est préférable que la session s’achève au plus vite !…
En soirée, Martine Aubry a rassemblé autour de F. Hollande les sénateurs les députés nationaux européens. Un très bon moment dans une bonne ambiance où l’on sent de la confiance et de la sérénité mais pas d’excès d’enthousiasme. Chacun se garde de considérer que le match pourrait être plié comme le titre ce matin le Parisien. Tout peut encoure basculer dans une campagne de mouvement où le président sortant a intérêt à tenter des coups.
F. Hollande est apparu serein et déterminé et il confirme dans la durée ses qualités révélées lors de son discours du Bourget et les meetings suivants avec des propositions raisonnables, des  engagements  tenables. Il apparaît plus que jamais capable de nous mener à la victoire le 6 mai en emportant la confiance des Français. Pour cela, il nous a demandé une mobilisation de chaque instant sur le terrain. Pour que le premier tour soit bon et génère une dynamique pour le deuxième, il nous faut rallier les électeurs aujourd’hui tentés par le vote protestataire. C’est n’est qu’à ce prix que l’on pourra s’épargner la mésaventure de 2002 qui hante encore tous les esprits.
Pour en revenir à la vie parlementaire, 264 lois ont été votées au cours de cette 13ème législature. Un grand nombre d’entre elles ont favorisé les sociétés et les ménages les plus aisés, ce qui autorise parler de « quinquennat des privilégiés ».Il est urgent de changer de Président et de gouvernement et c’est avec enthousiasme que je vais aller à la rencontre de nos concitoyens pour les convaincre de choisir le bulletin du seul candidat qui soit en mesure de garantir l’alternance : François HOLLANDE.
A tous ceux qui  suivent assidûment ou occasionnellement mon billet hebdomadaire sur le blog (vous êtes plusieurs centaines tous les jours !), j’adresse mes plus sincères remerciements et mes plus amicales salutations  Et faisons tous en sorte que le 6 mai ait le parfum d’un certain 10 mai, il y a 31 ans …!

Chronique d’une majorité agacée (1) 19 octobre, 2011

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

François Hollande sera notre candidat à la présidentielle. Et si j’ai soutenu Martine Aubry avec conviction, c’est sans état d’âme et avec enthousiasme que je ferai la campagne de notre candidat. Les primaires ont été un véritable succès : une très forte participation, des débats de qualité, un ralliement sincère et immédiat de Martine Aubry au vainqueur de cette compétition interne. C’est tout cela qui agace la droite, privée de médias depuis 2 mois et qui a réagi hier par une convention ridicule, au cours de laquelle loin de présenter un projet, les participants se sont contenté de chiffrer ce qu’ils considèrent comme les futurs probables déficits du projet socialiste ! Surréaliste ! On leur répondra qu’il devraient d’abord s’attacher à combler les leurs qui sont, eux, bien réels… La dette se monte à plus de 1600 Mds Euros ! A ce propos, la commission des affaires sociales examine présentement et pendant 3 jours le financement de la sécurité sociale pour 2012. Et ce qui nous est proposé ne va pas dans le sens d’un retour à l’équilibre des comptes sociaux, qui devraient afficher l’année prochaine une perte de 14 Mds Euros. Au total, ce sont 150 Mds d’Euros de dette sociale que nous laisserons à nos enfants. Il existe pourtant des solutions pour mettre fin à cette politique irresponsable. La plus efficace serait de revenir sur une partie des exonérations de cotisations patronales.

Ambiance d’entre deux tours 12 octobre, 2011

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

J’ai passé une partie de la nuit à ferrailler contre une proposition de loi nommée « simplification du droit et allègement des démarches administratives ». Ce titre évocateur donne une idée de l’enthousiasme qu’il a suscité ! Comme son nom l’indique cela consiste à « nettoyer » dans les lois antérieures ce qui est inutile, générateur de temps perdu et donc d’argent pour les entreprises. L’objectif est louable mais il est très pernicieux. Cela présume que les législateurs antérieurs ont mal travaillé puisqu’il faut tout reprendre. En fait ces simplifications vont toujours dans le même sens : facilité la vie des entreprises (c’est très bien), parfois (trop souvent) sans se préoccuper des droits des travailleurs. C’est une manière brutale de modifier à travers un texte anodin, sans consultation des syndicats, le code du travail.

Et à une heure du matin, il fallait garder toute sa vigilance !

Nous étions peu nombreux sur ce texte, sûrement parce qu’il a rebuté plus d’un mais aussi parce que l’entre-tour des primaires mobilise sur le terrain beaucoup de collègues. Les primaires ont été un succès populaire. Il n’était pas gagné d’avance de faire venir 2,7 millions de nos concitoyens. Et cela s’est remarquablement déroulé. Les Français, rassurés par la très bonne tenue des 3 débats télévisés, ont voulu choisir celui ou celle qui portera les espoirs de la gauche en avril 2012. Très bel exercice démocratique qui donnera au vainqueur une légitimité incontestable pour affronter le président sortant.

Dans les couloirs de l’assemblée et à la buvette les échanges restent calme, tant chacun a envie de poursuivre dans l’esprit serein du moment. Et c’est dans cet esprit que je confirme mon soutien à Martine Aubry que je considère comme la mieux à même de gagner en 2012 et surtout de gouverner ensuite un pays abîmé qui aura besoin du courage et de l’énergie qui la caractérise.

Martine Aubry : ma candidate 29 juin, 2011

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

 

martineaubry.jpg

 

Hier matin, Martine Aubry s’est portée candidate aux primaires du parti socialiste. Je n’en ai jamais fait secret, c’est la candidate de mon choix. Elle a su rassembler le parti, le faire travailler sur le projet 2012 et me semble avoir les qualités nécessaires pour diriger le pays dans un contexte particulièrement difficile.

Pour autant, si j’affirme ma préférence, je serai très respectueux des autres candidats aux primaires. Les militants et sympathisants ont parfaitement compris que faire un choix était légitime dans une compétition, mais qu’à l’issue du scrutin, au delà de la déception naturelle des perdants, il sera impératif dès le 17 octobre de se rassembler autour du vainqueur quel qu’il soit. Ceux qui oublieraient cette règle bafoueraient l’esprit même des primaires et porteraient une lourde responsabilité si la division entraînait la défaite. Pour vivre chaque semaine au contact des 200 députés socialistes, je peux constater l’excellent état d’esprit qui règne dans le groupe, alors même que les choix de chacun sont aujourd’hui bien connus.

Je veux être optimiste et croire que l’envie de battre Sarkozy en 2012 sera la plus forte. Chacun a conscience que la moindre division à l’issue des primaires nous condamnerait une nouvelle fois à l’échec. Cela serait une trahison de nos compatriotes qui attendent de nous un véritable changement au profit de tous, un changement « où les mots se transforment en actes », comme l’a si justement dit Martine Aubry ce mardi.

L’UMP dans la tourmente et le PS dans l’espérance ! 30 mars, 2011

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

Au sortir des cantonales perdues et avant d’entrer dans l’explosif débat sur la laïcité, l’UMP est en pleine tourmente !

La guerre des chefs entre COPE et FILLON bat son plein autour de la nécessité de ce débat sur la laïcité. Ce dernier prend d’ailleurs tous les jours un format un peu plus étroit : ce ne sera finalement qu’une demi journée de travail et à l’intérieur du groupe UMP… On sent bien que ses conclusions, qui vont immanquablement tourner autour de la place de l’islam inquiètent déjà !

A vrai dire depuis dimanche soir, l’UMP ne sait plus à quel saint se vouer ! Faut-il poursuivre sur les thèmes sécurité, immigration pour récupérer les électeurs « égarés » chez Mme LE PEN ou faut-il recentrer le débat sur les sujets qui préoccupent réellement les Français « emploi-pouvoir d’achat » ?

La confusion est totale chez chez les députés qui acceptent d’en parler. En fait, ils voudraient jouer sur les 2 tableaux à la fois au risque de tout perdre !

Puissent ces division à l’UMP servir de leçon au Parti Socialiste ! Et hier Martine AUBRY a rappelé devant le groupe de députés quelques fondamentaux à respecter pour espérer gagner en 2012 :

Voilà des objectifs clairs, réaffirmés avec conviction par la Première Secrétaire, dont le rôle, au delà de sa candidature ou non aux primaires, est de rassembler le parti. Elle en a appelé notamment à l’arrêt « des petites phrases » qui font le miel des médias. La victoire en 2012 est possible mais elle passera par un(e) bon(ne) candidat(e), un projet ambitieux mais crédible et une adhésion de toute la gauche. Sinon ….

Comité de solidarité avec l... |
Luisant Pour Tous |
Collectif antilibéral de Ch... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PCF Gardez la parole à Vill...
| Tristes topiques
| Le blog de Pierre Roche : ...