navigation

Une semaine internationale 19 janvier, 2011

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

Cette semaine est riche d’évènements et les couloirs de l’assemblée traduisent cette agitation. Bien sûr, et en premier lieu, la libération totalement inattendue du peuple Tunisien. Le parti socialiste dénonçait régulièrement l’absence totale de libertés publiques mais on passait à autre chose …

A l’opposé, le Président Sarkozy parlait et recevait « son ami Benali ». Quant à Mme Alliot-Marie, chef de notre diplomatie, elle expliquait au Président Bénali, 3 jours avant sa chute, comment maintenir l’ordre !…

L’assassinat de nos 2 ressortissants enlevés au Niger fait aussi débat. Pas sur la nécessaire fermeté et le principe de l’intervention mais sur les circonstances précises de la mort de nos 2 compatriotes. Il y a encore des zones d’ombres, même si Alain Juppé hier a donné une nouvelle version, revenant sur ses premiers propos…

Il y a aussi le scandale du Médiator dont les effets nocifs ont été révélés par des experts dès 1999. Mais la probable collusion entre les cabinets ministériels et les laboratoires pharmaceutiques a laissé ce produit en vente pendant 10 ans. Difficile à faire croire aux familles des victimes.

Le dernier point saillant de l’actualité, c’est le départ de Jean-Marie Le Pen qui inquiète beaucoup le Président Sarkozy. Sa fin en apparence plus ronde – mais caricaturale – empiète sur son électorat et lui promet un 1er tour de présidentielle compliqué !!! Si je peux me réjouir de ce dernier point, la montée en puissance du Front National est une mauvaise nouvelle qui fleure le populisme et la xénophobie. Hier soir, nous avons commencé l’examen du texte sur la garde à vue. Va-t-on sortir de cette parfois injustifiable atteinte aux libertés individuelles ?

Il faudrait pour cela que le gouvernement revoit fortement sa copie du moment – A SUIVRE ….

Choix tardif, soutien impératif 12 janvier, 2011

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

Le calendrier des primaires internes au parti socialiste est maintenant définitivement arrêté. Le dépôt des candidatures est fixé au 13 juillet 2011. Je fais partie de ceux qui auraient souhaité une primaire plus précoce pour que le ou la candidat(e) désigné(e) ait le plus de temps possible pour bâtir son programme et son discours à l’attention des français. Il n’en sera pas ainsi et il faut donc appeler tous les socialistes militants et sympathisants à soutenir sans faille le vainqueur du scrutin organisé début octobre. Pendant les 8 mois qui nous sépareront du 1er tour de la Présidentielle, nous devrons marcher comme un seul homme. La médiocrité du bilan économique et social des premières années de présidence Sarkozy et le caractère injuste des politiques mises en oeuvre rendent la victoire possible. A la seule condition de notre unité totale derrière celui ou celle qui incarnera notre famille politique et son projet porteur d’espoir, d’ambition et de justice pour notre pays.

Meilleurs voeux ! 11 janvier, 2011

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

Lecteurs fidèles ou occasionnels, je vous souhaite une excellente année 2011, qu’elle vous apporte santé, sérénité et fraternité!

Les français récemment sondés ont le moral dans les chaussettes! Il faut dire que la santé de notre pays est plutôt chancelante. Des déficits publics et sociaux abyssaux, une croissance trop faible pour satisfaire les millions de demandeurs d’emploi, une fiscalité qui creuse les inégalités, un communautarisme et un populisme florissants.. Bref tout est là pour donner raison aux déclinistes et aux pessimistes de tout poil.

Et pourtant, plus que jamais, il faut se battre, trouver les voies et moyens pour redonner confiance aux jeunes découragés, aux paysans, aux classes moyennes, aux ouvriers… Comment? En se fixant quelques priorités de nature à sauvegarder notre compétitivité sur la scène économique mondiale. Priorité à l’éducation, la recherche et l’innovation, priorité à l’industrie seule à même de créer et de conserver nos emplois, priorité à l’environnement car il en va de notre survie collective. Avec quels moyens? Sûrement une politique fiscale moins généreuse envers les plus aisés. Les 100 Milliards annuels qui échappent au fisc sous forme de niches fiscales pourraient apporter l’essentiel.

L’Europe, la France sont en perte de compétitivité. Ne pas se battre serait accepter un déclin rapide avec ses conséquences sociales majeures. Se battre est la seule réaction possible. Je compte sur l’ensemble des forces de Gauche pour sortir les pays du lent déclin dans lequel il s’enfonce.

Et 2011 doit préparer 2012!

Revisitons les théories de Montesquieu 15 décembre, 2010

Posté par issindou dans : Points de vue , 1 commentaire

En ce début de semaine ce sont deux décisions de justice qui font l’actualité et nous avons interpellé le gouvernement sur ces deux points ce mardi.

Le 1er c’est la contestation par le Ministre de l’Intérieur de la décision de justice condamnant 7 policiers qui avaient commis, aux dires même du 1er Ministre en séance, des actes injustifiables. Il est absolument contraires à la séparation des pouvoirs qu’un quelconque Ministre conteste une décision de justice. Monsieur HORTEFEUX l’a fait avec l’intention maladroite de protéger ces policiers qui ont commis une faute lourde. Le métier de policier en Seine Saint Denis est difficile et les policiers dans leur très grande majorité sont des professionnels responsables et courageux. Mais ce sont aussi des citoyens comme les autres qui ne doivent pas échapper à la loi lorsqu’ils l’enfreignent.

La 2ème décision c’est celle du Conseil des Prud’hommes qui donne raison aux responsables d’une crèche qui avait licencié une salariée qui refusait d’enlever son voile au travail. La laïcité est un bien précieux, un véritable rempart contre un communautarisme excessif. Il est essentiel de signifier par cette décision que les établissements publics doivent respecter une totale neutralité religieuse. Chacun a bien entendu le droit de pratiquer la religion de son choix, dans des lieux décents. Mais personne ne peut l’imposer à l’autre dans les services publics. La loi de 1905 séparant l’église et l’État garde plus que jamais sa pertinence.

Dans ces deux décisions, on sent bien qu’il est de bon ton de critiquer les juges qui peuvent être taxés d’excès de clémence ou d’excès de rigueur ! La vérité, c’est qu’il faut respecter leur indépendance et leurs décisions, tant il est évident qu’il ne peut y avoir de démocratie sans séparation des pouvoirs. Montesquieu est toujours d’actualité.

PISA : les points en moins d’une école mal en point 8 décembre, 2010

Posté par issindou dans : Points de vue , 1 commentaire

Notre pays vient de récolter un bonnet d’âne. A la lecture des résultats d’une enquête sur les compétences en lecture, mathématiques et sciences sur les moins de 15 ans, on s’aperçoit que notre système éducatif décroche tout juste la moyenne. On le pressentait, on en a maintenant la certitude.

Et même s’il n’y a pas une corrélation absolue entre les moyens alloués et les résultats, on constate chez nos voisins que l’un ne va pas non plus totalement sans l’autre.

L’enquête dit « qu’entre 2000 et 2007, les dépenses par élève de l’enseignement primaire et secondaire se sont accrues de 5% en France et de 25% en moyenne dans les autres pays de l’OCDE ». Et la sanction est là, immédiate : trop de nos jeunes ne maitrisent pas les fondamentaux et plus de 150.000 d’entre eux se retrouvent en situation d’échec.

lire la suite…

Un petit parfum d’élections présidentielles 1 décembre, 2010

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

L’activité de ma commission est fortement ralentie. Après les retraites et le financement de la Sécurité Sociale, on attendait pour cette fin d’année, le projet de loi sur la dépendance. Il est reporté à l’été prochain car il va être précédé d’un grand débat national. Sous réserve de la vraie réalité du débat, c’est plutôt une bonne idée et l’on ne peut que regretter que ce même temps d’échanges n’ait pas eu lieu pour les retraites !

Visiblement, depuis le remaniement ministériel, le Président est rentré dans une autre phase, celle de l’élection présidentielle pour laquelle sa candidature ne fait aucun doute. J’observe avec intérêt, mais aussi quelques craintes, les candidatures déclarées ces derniers jours dans mon propre parti.

Nous avons choisi de désigner notre futur candidat par un système de primaires internes au parti. Il est donc inévitable que les prétendants se déclarent, même bien longtemps avant le dépôt officiel des candidatures. Cette étape doit être gérée avec sérénité car elle contient les germes de la division, chacun ayant intérêt à se démarquer, par des petites phrases, savamment exploitées par les médias, de ses concurrents et de la direction du parti.

Il faut savoir raison garder ! Aujourd’hui la seule légitimité est celle de la direction du parti et nous devons par notre travail sur les conventions thématiques bâtir les grandes lignes du projet à mettre en place en 2012. Je ne doute pas que les primaires passées, chacun aura la sagesse de se rallier sans le moindre état d’âme derrière le vainqueur. Ce sera en tout cas ma position.

Mais je me prends à regretter le temps, sûrement trop naturel, trop simple, où le 1er sécrétaire était, sans qu’il soit besoin de le confirmer, le candidat naturel. Il faut du temps pour prendre la dimension d’une Présidente ou d’un Président et ce temps là nous ne l’avons guère.

A défaut de temps, j’espère que la raison l’emportera, tellement il est impératif de faire échec à la politique désastreuse du Président Sarkozy.

Réforme des retraites : premières dérogations !!!! 25 novembre, 2010

Posté par issindou dans : Points de vue , 1 commentaire

Il y a quelques semaines, la réforme des retraites a été votée au Parlement et promulguée très rapidement par le Président de la République.

Pendant tous les débats, la majorité nous a expliqué combien il était nécessaire de repousser à 62 ans l’âge légal et de donner la priorité au travail des seniors qui terminaient trop tôt leur vie professionnelle.

Et qu’apprend t-on hier ? Que Renault, dont un des principaux actionnaires est l’Etat, s’apprête à supprimer 3000 emplois en ciblant les plus de 58 ans ! Cette mesure cynique me révolte. Comment peut-on tenir un discours exalté sur le rôle des seniors dans l’entreprise et continuer à faire de ces derniers la variable d’ajustement des effectifs ?

Alors, certes, on habille la mesure en prenant ceux qui ont 15 années d’ancienneté et 10% d’incapacité mais tout cela ne sert qu’à camoufler un plan de licenciement de 3000 salariés dans le secteur automobile qui rechute.

Ce qui est choquant, c’est ce double discours : il faut absolument travailler plus longtemps, pénaliser ceux qui « se débarrassent » des séniors et sur le terrain continuer « à l’ancienne » !

Le MEDEF fait semblant de s’indigner. Les syndicats sont très ennuyés car la mesure continue à être appréciée des bénéficiaires…

Cette politique est incohérente. On ne peut pas dire tout et son contraire.

Même si on tente de m’expliquer en permanence le contraire, je pense que prolonger les seniors dans l’entreprise est un frein à l’embauche des jeunes. La majorité nous explique qu’il n’y a aucun lien entre les 2 !

Il faut qu’au moins nos gouvernants, présents au conseil d’administration, soient cohérents et s’opposent à cette mesure, même si en l’espèce, il s’agit d’un véritable plan de réduction des effectifs qui ne bénéficie pas aux jeunes.

Il ne faut pas s’étonner du rejet de la réforme. On affiche des principes qui sont immédiatement contournés par un patronat tout puissant. Voilà pourquoi cette réforme purement comptable est déjà vouée à l’échec et devra être reprise au plus vite !

Les nuits blanches seront-elles bonnes pour la santé ? 29 octobre, 2010

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

Après quelques nuits sans sommeil sur la réforme des retraites, je me prépare à récidiver pour débattre de l’avenir de la Sécurité Sociale. Et ce n’est pas de l’excès de zèle car cette dernière est réellement en danger. Que recouvre la sécurité sociale ? A peu près tout ce qui fait le quotidien des français.

Nous allons débattre d’un budget global de 470 milliards d’Euros qui est essentiel pour assurer une vie digne, décente, sécurisée au plus grand nombre. La sécurité sociale est le plus bel outil de redistribution et de solidarité que nous possédons depuis l’après-guerre.

La politique menée par ce gouvernement amène à son démantèlement lent mais sûr. A ne pas vouloir financer correctement le système, nous nous retrouvons dans une situation de réduction des garanties, tout en renvoyant les déficits sur les générations futures. Dramatique ! La Sécu est notre bien commun et j’entends la défendre avec acharnement.

http://www.dailymotion.com/video/xfihp4

Retraites, gestion de la dette sociale, PLFSS: un Gouvernement à la dérive! 27 octobre, 2010

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

Notre pays traverse une zone de turbulence. Les raisons en sont nombreuses.

En premier lieu la réforme des retraites qui, certes, avance sur le plan législatif mais qui, rejetée par 70% des français, continue à faire des vagues dans la rue. Imposer une réforme par le haut sans écouter la base conduit au rejet logique d’une réforme injuste et inefficace.

En deuxième lieu, les mauvais chiffres sont toujours là : des déficits publics monstrueux, la dette sociale qui se creuse , les chiffres du chômage à nouveau à la hausse, la croissance annoncée mais qui ne vient pas… Tout cela fait beaucoup pour un gouvernement en fin de parcours dont le renouvellement est programmé depuis 4 mois.

Et nos ministres sont à cran ! (à voir notamment la réponse de Georges TRON lors de ma question au Gouvernement hier)  http://www.dailymotion.com/video/xfemfk

lire la suite…

Premiers examens du PLFSS en Commission 22 octobre, 2010

Posté par issindou dans : Points de vue , ajouter un commentaire

Nous examinons actuellement en commission des affaires sociales le Projet de Loi de Finances de la Sécurité Sociale et nous constatons que les projets du Gouvernement se suivent et malheureusement se ressemblent!

Aucune recette nouvelle pour la protection sociale et une poursuite de la dégradation de la qualité des soins qui s’opère de plusieurs manières : des moyens réduits pour les hôpitaux, des remboursements toujours moindre de médicaments ou d’actes médicaux. Tout pousse vers des déremboursements pour les « petits risques » en renvoyant vers les mutuelles.

Or, près de 10% des citoyens n’ont pas les moyens de se payer une mutuelle et accèdent donc plus difficilement aux soins.

En refusant de trouver les ressources nécessaires, on continue à vider la Sécurité Sociale de sa substance, la solidarité, et à précariser la santé des français les plus démunis!

Ainsi nous avons travaillé en commission mercredi soir sur deux articles de ce projet qui étaient pour nous très choquants et dont nous avons défendu la suppression:

lire la suite…

1...56789...20

Comité de solidarité avec l... |
Luisant Pour Tous |
Collectif antilibéral de Ch... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | PCF Gardez la parole à Vill...
| Tristes topiques
| Le blog de Pierre Roche : ...