navigation

IDEE – Le Conseil Citoyen

La démocratie participative à l’échelle d’une circonscription législative !

En cliquant sur le fichier ci-dessous apprenez-en plus sur notre conseil citoyen : les missions qu’il se donne, son organisation et son mode de fonctionnement.

IDEE - Le Conseil Citoyen dans Points de vue pdf charteetfonctionnementcc.pdf

dsc01816coupe.jpg

 

Vous souhaitez dialoguer et travailler avec votre député? Rejoignez-nous !

Pour faire acte de candidature, adressez-nous un E-mail à l’adresse missindou@orange.fr en nous précisant vos coordonnées complètes ainsi que votre âge et votre profession. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

La 10ème session du conseil citoyen aura lieu le jeudi 20 octobre 2011

 

Séance spéciale avec pour thème : « le monde de demain, recompositions et nouveaux équilibres politiques et économiques »

Dossier informatif : pdf dans Points de vue dossierinformatif10mesessioncc.pdf

 

 

La 9ème session s’est déroulée le 16 juin 2011 avec pour thème « Energie : sommes-nous prisonniers du nucléaire ? » 

Le dossier informatif : pdf dossierinformatifenergienuclaire.pdf

Diaporamas diffusés pendant la séance :  pdf actuparlementairesession9.pdf


 

ARCHIVES

_______________________________________________________________________________________

La 8ème session s’est déroulée le 17 mars 2011 avec pour thème « comment sortir du chômage de masse ? »

Le dossier thématique : pdf dossierinformatif8emesession.pdf

La présentation diffusée en introduction aux débats :

pdf introchomagedemasse.pdf

______________________________________________________________________________

La 7ème session s’est déroulée le jeudi 21 octobre 2010 à l’ICM d’Echirolles

Thème retenu : « L’Afrique a t-elle besoin de nous ?« 

En présence des représentants de l’association « Survie Isère » (http://survie.isere.free.fr/)

Documents à l’attention des participants

Retrouvez les articles diffusés  en préparation de cette séance :  docs7mesessionafrique.zip

Le compte-rendu de la 7ème session

Cliquez sur ce lien :  pdf compterendu7emesessionconseilcitoyenidee.pdf

_______________________________________________________________________________________

La sixième session s’est déroulée le 1er avril au sein de l’ICM d’Echirolles

Thème retenu pour le débat thématique : « Quel avenir pour les retraites? »

Pour télécharger le dossier informatif sur ce thème, cliquez sur l’une des icônes ci-dessous

Format pdf : pdf dossierinformatifretraites6mesession.pdf

Format word :  doc dossierinformatifretraites.doc

 

Pour télécharger les diaporamas diffusés au cours de la séance cliquez sur les icônes ci-dessous

ppt prsentationactuparlementaire.ppt

ppt prsentationdbatthmatiqueretraites.ppt

 

Liens vers le compte-rendu écrit de la 6ème séance du Conseil Citoyen

Format pdf : pdf compterendu6mesession.pdf

Format word : doc compterendu6mesession.doc

 

_______________________________________________________________________________________

La cinquième session s’est déroulée le jeudi 22 octobre 2009 à l’ICM d’Echirolles

 

Documents à l’attention des participants

Thème retenu par les participants : « décarboner l’économie »

Pour télécharger le dossier informatif sur ce thème, cliquez sur l’une des icônes ci-dessous

Format pdf : pdf dossierinformatif5esession.pdf

Format word : doc dossierinformatif5esession.doc

 

Pour télécharger les diaporamas diffusés au cours de la séance cliquez sur les icônes ci-dessous

ppt actualiteparlementaire.ppt

ppt debatthematiquedecarbonerleconomie.ppt

 

Liens vers le compte-rendu écrit de la 5ème séance du Conseil Citoyen

Format pdf : pdf compterendu5emesessioncc.pdf

Format word : doc compterendu5emesessioncc.doc

 

_______________________________________________________________________________________

Les informations sur les 4 premières sessions du conseil citoyen et les documents diffusés à ces occasions, sont disponibles sur demande E-mail à l’adresse missindou@orange.fr

 

Commentaires»

  1. Je trouve cette idée de conseil intéressante et je l’espère constructive.

  2. Monsieur le député,
    Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu de la première séance du conseil citoyen que j’ai rédigé pour les membres de l’union de quartier Croix-Rouge dont je fais partie et qui a été diffusé à l’ensemble des membres du CA de cette association.
    Il vous permettra de mieux connaitre ce que j’ai retenu de cette séance et ce que j’en ai pensé.
    Merci de cette initiative. Bonne lecture.
    Avec mes sentiments respectueux.
    Gérard MARTIN

    Union de Quartier Croix-Rouge 25 mai 2008
    Compte-rendu de la rencontre organisée par le député ISSINDOU
    Jeudi 22 mai 2008 de 18h 30 à 22h
    Le député a créé, comme il l’avait annoncé lors de sa campagne électorale, un groupe de citoyens qu’il a l’intention de réunir 2 ou 3 fois par an de façon à informer sur son activité et à recueillir des avis sur un certain nombre de questions choisies à l’avance. J’ai fait candidature dans ce groupe en tant que citoyen qui avait reçu comme tout le monde dans la circonscription un appel dans sa boite aux lettres et en tant que participant à l’union de quartier Croix Rouge.
    Le 22 mai dernier a eu lieu la première réunion de ce groupe à l’Institut de la Communication d’Echirolles ; elle a rassemblé 80 personnes environ.
    Le député avait demandé aux futurs participants, un mois avant la réunion, de choisir 3 thèmes qu’ils voulaient voir abordés, un thème par rubrique définie à l’avance : un sujet national aux répercussions locales fortes ; un sujet de société ; un sujet international.
    La soirée a débuté par un film qui expliquait le fonctionnement des institutions parlementaires. Les participants ont été invités ensuite à poser leurs questions ou faire leurs remarques. Les sujets principaux ont porté sur les questions écrites des députés au gouvernement (est-ce qu’il répond toujours ? réponse : oui, plus ou moins complètement), sur la qualité de ceux qui peuvent proposer des lois (« une personne seule peut-elle proposer une loi » ; réponse : oui mais ce n’est pas souhaitable, il y a beaucoup de travail de groupe au sein de chaque parti), sur la discipline de vote (« pourquoi certains, surtout les socialistes n’obéissent pas à leur parti ? (sous-entendu : c’est déplorable)» ; et au contraire, question formulée par moi-même : « faut-il toujours obéir ? est-ce souhaitable ; est-ce possible dans le cas de questions complexes, non forcément d’emblée politisées de façon traditionnelle ? » ; les réponses du député ont été aussi hétérogènes que les questions posées.
    Le premier thème abordé a été l’évolution de l’enseignement et notamment celle de l’université. Un collaborateur du député a d’abord présenté un exposé assez politique et bien préparé qui résumait les propositions du gouvernement, les principales controverses et les prises de position de notre député sur ces questions. Un débat s’est ensuite installé ; les thèmes principaux d’opposition à la loi LRU, à la suppression des 10 000 postes, à l’instauration d’une base informatique des élèves et à l’évolution des programmes du primaire ont été exprimés par la salle. On a pas entendu grand-chose de nouveau ; cependant, certaines questions concrètes et précises ont été abordées, notamment le projet de création d’un campus sur la « presqu’île » près du CEA par une prof de l’institut national polytechnique. Elle a dénoncé fortement certains aspects de ce projet et déploré que les élus socialistes les soutiennent. Les réponses n’ont pas été très précises. J’ai pour ma part fait remarquer qu’il me semblait nécessaire de partir d’abord des problèmes constatés et que j’ai illustrés par deux faits : il y a eu 4000 étudiants de 1ère année des universités de Rhône-Alpes qui ont abandonné leur université l’an dernier ; de très nombreux bacheliers se détournent de l’université au profit d’autres formations qu’ils leur apparaissent plus adaptées. Le député s’est fait aider dans ses réponses par son assistante parlementaire qu’il a présentée comme une ancienne enseignante. Les réponses sont restées assez générales.
    Le second thème a été celui de la santé et des retraites. Un autre collaborateur du député a présenté un résumé de la situation bien préparé également. Les problèmes ont été présentés sans taire leur complexité. Les personnes qui se sont exprimées ont repris pour la plupart les thèmes développés dans l’opposition notamment syndicale et d’extrême gauche. Certains ont souhaités que ce groupe essaie de faire plus que réciter les leitmotiv de l’opposition et s’attaque à analyser les problèmes, à donner de nouvelles solutions concrètes. Un nouveau retraité a expliqué par exemple son idée : il lui semble intéressant que les entreprises ne mettent pas trop vite dehors les seniors mais leur demandent d’accompagner la prise de fonction de jeunes tout en étant payés à 80% de leur salaire pour un travail effectué sur un rythme plus choisi.. Le député ISSINDOU a expliqué qu’il avait décidé de s’investir plus dans les groupes de travail qui traite du problème difficile des retraites ; il a par ailleurs développé avec courage certaines positions sur les dépenses de santé qui étaient beaucoup plus nuancées que celles exposées par des participants style extrême gauche.
    Le troisième thème n’a pas été abordé faute de temps ; il a été reporté à une prochaine séance.
    Le député a conclu cette première rencontre en disant qu’elle lui semblait plutôt réussie ; il rejoignait ainsi l’avis général. Le partage de quelques boissons et amuses-gueules a permis de faire plus ample connaissance entre membres de ce nouveau groupe qui visiblement ne se connaissaient pas tous avant. La presse régionale était présente et a recueilli quelques interviews dont la mienne où j’ai évoqué entre autres l’union de quartier Croix Rouge. Personnellement je pense que ce groupe aura une vraie utilité si le député organise les séances de façon à éviter les redites des idées toutes faites et souvent superficielles, de droite ou de gauche, maintes fois entendues dans les médias. Ce type de rencontre permet aussi de dépasser le cercle étroit de ses propres connaissances, à condition qu’il reste réellement pluriel.

  3. Monsieur le député,

    Je trouve que le conseil citoyen est un formidable outil pour pratiquer la démocratie participative avec efficacité.

    Seulement, je m’interroge sur la durée du mandat des membres de ce conseil : l’instance sera t’elle renouvelée au cours de cette législature ( si oui, à quelle fréquence ?) ou est-ce que le mandat de ces membres s’achèvera t’il à la fin du vôtre ?

    En espérant m’être exprimé avec clareté, veuillez recevoir l’expression de mes respectueuses salutations,

  4. Bonjour,

    Je viens de lire le compte rendu de la première séance fait par Monsieur MARTIN Gérard et je souhaiterais lui faire savoir que je n’adhère pas du tout à sa vision des choses et que m’étant notamment exprimée sur la question des retraites et de la santé, je ne partage pas son analyse de cette question.

    Les catégories qu’il évoque avec condescendance notamment celle « d’extrême gauche » ne me semblent pas pertinentes, et je m’inscrit en faux. Je ne me permettrais pas moi-même de juger de la sorte les interventions des citoyens de cette assemblée ou de les catégoriser « d’extrême droite » ou totalement décalées notamment concernant le « travail des séniors ».

    Je pense cependant que l’intervention n’était pas pertinente car aujourd’hui nombre de jeunes se retrouvent à la porte des entreprises et que chaque mois des milliers de personnes notamment les moins de 25 ans viennent en agrandir la cohorte des chômeurs. Il n’est pas besoin d’être « d »extrême gauche » pour exprimer ces idées là et, quand bien même, je sens un réel mépris à l’encontre de de ces expressions dans ce compte rendu ce qui me dérange fortement. Quant aux idées « syndicales » sans nuances, là encore il s’agit du propre jugement de l’intéressé et je peux vous affirmer que les syndicalistes réfléchissent autant que lui et qu’ils ont une expertise qu’il y a lieu de prendre en compte, ce qui, malheureusement, se fait peu aujourd’hui dans cette société.

    Voici donc en bref ce que m’évoque ce compte rendu. Je ne le lis que ce jour et ma réaction peut certes, paraître décalée dans le temps mais je tenais tout de même à l’exprimer.

    Ceci m’encourage à exprimer encore davantage des idées même si elles ne plaisent pas et qu’elles sont qualifiées de « redites », « idées toutes faites », « souvent superficielles », etc… d’autant qu’en la matière, inutile de donner des leçons et il semblerait même qu’au plus haut de l’état, le discours démagogique et simplificateur soit celui qui prime.

    Bonne fin de journée, et au prochain conseil !!

Laisser un commentaire

Comité de solidarité avec l... |
Luisant Pour Tous |
Collectif antilibéral de Ch... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PCF Gardez la parole à Vill...
| Tristes topiques
| Le blog de Pierre Roche : ...