navigation

Un monde nous sépare… 7 février, 2012

Posté par issindou dans : Points de vue , trackback

Dès le début de la séance de ce mardi 7 février, la tension était perceptible. Les attaques sans nuances des collègues communistes sur le bilan du gouvernement et nos interventions musclées sur la TVA sociale ont rapidement électrisé l’atmosphère. La très belle intervention de Serge Letchimy, député martiniquais a été, sur un tout autre sujet, l’étincelle qui a mis le feu à l’hémicycle. Il a fort justement reproché à Claude Guéant l’excès de ses propos du week-end sur l’inégalité entre les civilisations. Les paroles d’un ministre de l’intérieur, multi-récidiviste dans ce genre d’exercice, ne sont ni neutres ni accidentelles et se révèlent tout simplement insupportables lorsque l’on sait que sa mission est de permettre à ses concitoyens de vivre ensemble quelque soient leurs origines ethniques. C’était tout le sens de l’interpellation de Serge Letchimy, dure et sans appel, qui a estimé que ce genre de discours « avait conduit aux camps de concentration ». En réaction et pour la première fois depuis fort longtemps, le gouvernement a quitté le banc des ministres avant que les députés UMP ne désertent eux aussi l’hémicycle, dans un brouhaha indescriptible et en proférant des paroles menaçantes à l’encontre de notre collègue ultramarin.

Pas question de nier que la réponse est excessivement vigoureuse et emportée, mais il fallait une réaction forte pour éviter la banalisation de propos particulièrement dangereux et qui contribuent à reconstruire l’idée d’une hiérarchie des mondes dans notre monde. Dans une nouvelle tentative de séduction des électeurs d’extrême-droite et sans jamais le dire, Claude Guéant ciblait une fois de plus le monde arabo-musulman en réduisant ce dernier à ses dérives islamistes ultra-minoritaires. Plaider la supériorité d’une civilisation sur une autre n’est pas digne des valeurs inscrites au fronton de notre République et cela ne correspond pas aux attentes de nos compatriotes. Les français veulent des solutions concrètes pour résorber les déficits publics, le chômage, la crise du logement… Sans doute parce qu’ils ont conscience que la stigmatisation de l’autre, la recherche du bouc-émissaire, ne règlera en rien leurs difficultés quotidiennes.

 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Comité de solidarité avec l... |
Luisant Pour Tous |
Collectif antilibéral de Ch... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PCF Gardez la parole à Vill...
| Tristes topiques
| Le blog de Pierre Roche : ...