navigation

Clarifications… 20 avril, 2011

Posté par issindou dans : Points de vue , trackback

J’ai manifestement agacé quelques médecins généralistes avec mon intervention dans l’hémicycle sur le problème des déserts médicaux. J’ai pris la précaution et je fais de même dans ce billet, de dire tout mon respect et mon estime pour ces praticiens qui exercent un métier ô combien essentiel pour nos concitoyens. Et c’est justement pour cela que l’on ne peut admettre la pénurie de cette médecine de premier recours dans des territoires toujours plus nombreux, essentiellement ruraux, mais pas seulement. J’ai pu choquer en rappelant le coût pour la collectivité de la longue formation des médecins (200 000 Euros) et le fait qu’ils sont rémunérés par de l’argent quasi-public : le produit des cotisations gérées par la sécurité sociale.

J’entends bien sûr les arguments qui m’ont été opposés. Ils concernent en premier lieu la liberté d’installation des médecins, qui, procédant du caractère libéral de cette profession, ne saurait être remise en cause. Le choix d’implantation ne poserait en fait aucun problème si les mesures incitatives actuelles étaient suffisamment efficaces pour assurer une répartition homogène des médecins généralistes sur le territoire. Ce n’est malheureusement pas le cas.

 

Je conviens en revanche que les problèmes d’organisation des études et de numérus clausus expliquent pour partie les pénuries actuelles. En la matière, la responsabilité des politiques est indéniable, mais il faudra du temps pour corriger les conséquences d’années de décisions inappropriées sur ce sujet.

Enfin, les choix de vie des généralistes qui ne veulent pas travailler 60 heures par semaine  sont parfaitement respectables et doivent être pris en compte dans la définition des politiques qui les concernent.

Le propos de tous ceux qui affirment n’avoir pas envie de « vivre dans des trous », incompatibles selon eux avec une vie normale, me semble en revanche peu soucieux de l’intérêt général, peu respectueux des territoires visés et du dévouement de confrères qui y accomplissent chaque jour des miracles pour faire vivre le service public de santé.

Nous ne pouvons transiger sur le droit à la santé qui est aussi fondamental que le droit au travail, au logement, à l’éducation, à la sécurité… Il est évident que nous préférerions que la profession s’organise pour assurer l’égal accès de tous à la santé. A défaut, sans pour autant fonctionnariser la profession, il ne nous semble pas irréaliste ni excessif de demander à de jeunes médecins généralistes de pratiquer pendant quelques années dans ces territoires.

Je n’ai pas voulu lancer de polémique au travers de mes différentes prises de position à l’Assemblée. Encore moins faire preuve de démagogie. J’ai beaucoup de respect pour le métier de médecin, mais j’ai par dessus tout le souci de ceux qui ont besoin de leurs compétences dans une France rurale vieillissante.

Commentaires»

  1. Monsieur le Député,

    vous affirmer avoir beaucoup de respect pour les médecins, je suis moi même géneraliste dans un trou paumé en Sarthe et il est vrais que j’ai été choqué de vos propos. En premier il est vrais que nos études sont payés par l’état, il en est de même pour les pharmaciens, avocats, professeur des école ou d’université… voulez vous remettre en cause ce principe et promouvoir un système éducatif à l’américaine où seuls ceux qui ont du fric peuvent poursuivre leurs études??? Quand je fais mes 11 ou 12 heures de consultations ou de visites je n’ai pas l’impression de profiter des deniers de l’état, nous avons à coeur de soigner et de porter assistance à la population en nous rendant disponible en renonçant même à nos vacances par manque de remplaçant. Sur mon canton il y avait 10 médecins généralistes en 2002 nous ne sommes que 5 en 2011. Je reste persuader qu’il faut respecter la liberté d’installation et le choix libéral de la profession. Je rappelle le courrier en 2010 du président national du conseil de l’ordre au président Sarkozy où il l’interpelle en rappelant que sur 10 médecins qui s’inscrivent par an seulement 1 choisit le libéral!! Je rappelle que les mesure d’insitation ont fait dépenser 17 millions d’euros pour seulement 50 installations par an pdt 3 ans pour la France entière!! Alors arretons la polémique et cherchons de vrais solutions sinon quoi ce sont nous les généralistes qui allons mourrir au travail.

  2. Quelle déception Mr Issindou, grâce au site atoute org, je m’aperçois que vous reprenez les mêmes arguments que le PR Jean-Pierre Camilleri tenu dans « Le Monde « du 15/03/11 .

    Quelle déception c’est un mandarin qui nous fait la leçon, qui n’a aucune idée de l’exercice de la médecine générale et qui fait le jeu de l’oligarchie en transférant encore une fois sur nous la responsabilité politique de ces 15 dernières années en matière de santé. Le généraliste est le bouc émissaire génial, car trop individualiste, y se mettra jamais en grève, et il est facile de le jeter en pâture aux médias qui ne demandent que ça, bouffer du médecin « qui ne pense qu’au fric et dilapide l’argent de la sécu »

    Continuez comme ça, après les « je t’aime, moi non plus » de nos différents ministres et leur incompétence récente, les leçons de morale , le harcèlement des caisses qui embauchent à tour de bras pour nous surveiller et tenir des statistiques (fausses souvent, on m’a compté 168 boites de paracétamol- codéine en 2010, alors que je n’en prescrit jamais), les visites des médecins conseils pour nous dire qu’un arrêt de travail dans la gastro c’est 48 heures ( des fois qu’on ai pas d’idées sur la question) j’ai l’impression de vivre un remake d « ’Accusée levez vous »

    Oui, continuez comme ça, poussez nous à bout, vous allez enfin réussir à souder les généralistes entre eux et les aider à relever la tête.

    PS : En tant que citoyen, j’aimerai aussi que ma CPAM me rende des comptes sur son fonctionnement, n’y a-t-il pas des économies à faire, des 13 eme et 14 eme mois, de la productivité à améliorer, de l’absentéisme excessifs………oh pardon ça ne me regarde pas !

Laisser un commentaire

Comité de solidarité avec l... |
Luisant Pour Tous |
Collectif antilibéral de Ch... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | PCF Gardez la parole à Vill...
| Tristes topiques
| Le blog de Pierre Roche : ...