navigation

Le fléau du « chômalogement » 2 février, 2011

Posté par issindou dans : Points de vue , trackback

Jeudi dernier les chiffres du chômage sont tombés. Ils sont effrayants : ce sont plus de 4 millions de français qui sont à la recherche d’un emploi ! Pourtant en janvier 2010, le Président nous annonçait une embellie sur l’emploi avant la fin de l’année 2010. C’est tout le contraire qui s’est produit !

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, la Fondation Abbé Pierre vient de sortir son rapport annuel sur la situation du logement. Un chiffre parmi d’autres : il y a dans notre pays, un des plus riches au monde, 3,6 millions de mal logés. Ils vivent chez un tiers ou avec des moyens de fortune. Je cite le rapport : « cabanes, caravanes, tentes, caves, boxes… »

 

Le rapport 2011 fait une très large place à l’accession à la propriété. Le Président Sarkozy veut « faire de la France un pays de propriétaire ». Louable intention, mais qu’il commence par s’assurer d’en faire au préalable un pays de locataires ! Aujourd’hui 58% des français possèdent leur logement et l’objectif présidentiel est fixé à 70% en 2010 mais les inégalités se creusent et de moins en moins de ménages modestes (entre 1,5 et 3 fois le SMIC soit entre 1600 et 3200 euros environ) ont accès à la propriété).

Ils étaient 45% en 2003 dans cette tranche de revenus à pouvoir acheter, ils ne sont plus que 30% aujourd’hui. La raison en est simple : les revenus ont progressé de 25% sur la période alors que le prix des logements a doublé. Pour beaucoup de français aux revenus moyens, l’accession à la propriété devient totalement impossible. Voilà deux domaines – le travail et le logement – dans lesquels les indicateurs se dégradent d’année en année alors même que ce sont les 2 préoccupations essentielles de nos concitoyens. L’Etat devrait assurer à chacun la possibilité de gagner sa vie et d’avoir un toit, c’est une question de dignité.

Construire à prix raisonnables dans nos communes est le seul moyen pour que l’offre et la demande finissent par se rencontrer. Ce n’est qu’à cette condition que la pression sur les prix finira par retomber et redonnera espoir à tous les mal logés et à ceux qui rêvent légitimement d’accéder à la propriété.

Commentaires»

  1. merciiii

Laisser un commentaire

Comité de solidarité avec l... |
Luisant Pour Tous |
Collectif antilibéral de Ch... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | PCF Gardez la parole à Vill...
| Tristes topiques
| Le blog de Pierre Roche : ...